Le Bentō : l’Art du Plateau Repas Japonais

0

Le mot bentō (弁当) est un terme japonais désignant les boites à déjeuner japonaises. Ces boites se présentent sous la forme d’un coffret, le plus souvent compartimenté, et permettent traditionnellement aux travailleurs ou aux écoliers japonais qui n’ont pas de cantine scolaire d’emporter leur déjeuner du midi. Si vous avez la chance de voyager un jour au Japon, vous pourrez vous rendre compte que le bentō tient une place importante dans la culture nippone.

Le bentō ou la lunch-box made in Japan

Au Japon, il est possible d’acheter des bentō n’importe où et à n’importe quelle heure que cela soit dans les supermarchés, les gares (ekiben), les aéroports (soraben) ou directement dans la rue. On trouve d’ailleurs de nombreuses échoppes proposant toutes sortes de bentō à emporter pour satisfaire tous les appétits.

Bentō vendu en supermarché

Bentō vendu en supermarché

Contrairement aux plats préparés que l’on retrouve en France ou dans d’autres pays, les bentō sont souvent composés d’aliments sains, variés et équilibrés. Une boîte à bentō typique comprend bien évidemment du riz blanc cuit à l’aide d’un cuiseur à riz, du poisson (ou de la viande) ainsi que des légumes déjà découpés pour être facilement dégustés avec des baquettes. Alors qu’ils étaient initialement servis dans des boîtes en bois laqué, les boîtes à bentō modernes sont désormais fabriquées en plastique. Moins onéreuses, ces boîtes sont ornées de nombreux dessins pour les rendre plus attrayantes notamment auprès des enfants.

La tradition des bentō fait maison

bentō kyaraben

Un kyaraben en forme de lapin

Dans la majorité des foyers japonais, les bentō sont préparés le matin même par la mère de famille japonaise, non seulement pour ses enfants, mais aussi pour son mari. Ce sont d’ailleurs ces préparations faites maison, les célèbres kyaraben (キャラ弁), conçues de sorte que la nourriture ressemble à des personnages de dessins animés populaires, des animaux ou des paysages, qui ont popularisé le bentō hors des frontières du Japon. Avant de devenir un art, ces bentō étaient initialement réalisés afin d’encourager les enfants japonais à manger toutes sortes d’aliments.

Une fois préparés, les bentō sont entourés d’un magnifique tissu traditionnel japonais, le Furoshiki (風呂敷), utilisé pour transporter aussi bien des bentō que pour emballer des cadeaux. Il est d’ailleurs assez simple d’en fabriquer soi-même lorsque vous disposez d’une machine à coudre à la maison. Le Furoshiki permet de donner de l’importance à l’objet tout en tenant compte de la forme à recouvrir.

Furoshiki enveloppant un bentō

Furoshiki enveloppant un bentō

Où trouver des bentō japonais ?

Si vous n’avez pas prévu de voyager ces prochains jours au Japon, sachez que ces petites boites japonaise qui passionnent depuis plusieurs années maintenant les occidentaux sont facilement trouvables via de nombreuses boutiques spécialisées. Vous trouverez facilement votre bonheur sur Amazon bien sûr, mais aussi sur monbento, CasaBento ou bien chez Bento&Co (mon préféré).

Partagez cet article

Les commentaires sont fermés

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer